Plus en détails

1-Circulations souterraines

Le bassin de la Loue se caractérise par un important compartiment karstique, calcaire fissuré où les circulations souterraines sont extrêmement nombreuses.

En cliquant sur l'icone ci-dessous, vous visualiserez la carte des principales circulations souterraines connues, sur le bassin de la Loue

carte principale circulations souterraines connues.pdf

Par ailleurs, la Direction Régionale de l'Environnement , de l'Aménagement et du Logement de Franche Comté a mis en ligne sur Internet (à titre expérimental) les données des circulations souterraines, communes par communes. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous parviendrez directement à la base de données.

http://piece-jointe-carto.developpement-durable.gouv.fr/REG043B/BD_com_DREALFC/Ademar/LiTra.htm

 

Alors, savez vous où peut réapparaître l'eau de pluie qui tombe à Levier?

 

 

 

2-Historique des crues

La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement de Franche Comté a réalisé un recensement des principales inondations des rivières franc-comtoises de 1212 à aujourd'hui (documents d'archives, articles de presse, manuscrits, photos...)

Des éléments historiques sont consultables sur la Loue, la Furieuse et la Cuisance sur le site internet de l'observatoire des inondations du Doubs.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous accederez directement à ce recensement (site en cours de construction).

http://www.inondations-doubs.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=13&Itemid=64

 

 

3-L'évolution des tracés de la Loue au fil du temps

En décembre 2004, le syndicat mixte Saône et Doubs a engagé une étude sur la géomorphologie de la Loue.

La Basse Loue (en aval de Cramans) est caractérisée par une dynamique extrêmement active comme en témoigne la carte de reconstitution des anciens tracés de la rivière (de 1760 à 2001).

Au cours des siècles, l'homme a tenté de maîtriser l'action dévorante de la Loue. Des travaux ponctuels mais déjà imposants sont recensés depuis le XIXème siècle. Un projet global de stabilisation définitive de la Loue s'est concrétisé au milieu du XXème siècle. Il a profondément modifié la dynamique de la Basse Loue.

Entre 1913 et 1960, la Loue érodait latéralement jusqu'à 7 hectares par an sur les 30 km de la basse vallée. Depuis la réalisation des travaux des années 1960-1980, les taux d'érosion moyens annuels sont de 0,5 hectares par an.

L'étude géomorphologique conclut sur la restauration d'un espace de mobilité surveillée de la Loue, pour valoriser le patrimoine naturel exceptionnel de cette rivière.

 

4-Bibliographie

En cliquant sur l'icone ci-dessous, vous obtinedrez les principales références des documents disponibles au syndicat mixte de la Loue (à Pugey) ou à la communauté de communes du Val d'Amour (à Chamblay).

liste bibliographie.pdf

Cette liste n'est pas exhaustivre. N'hésitez donc pas à prendre contact.

 
 
 
 

Consulter la carte des actions
 

Syndicat mixte de la Loue - 8 rue du chalet d'Arguel - 25720 PUGEY - Tél. 03 81 52 38 33 - Fax 03 81 52 36 92 - Email : smix.loue@wanadoo.fr
Réalisation NouvellePage - Responsable éditorial : Monsieur Vieille, Président Comité de Rivière.